Assassinat d'une militante du HDP / Polémique autour d'une école « Eyyub Sultan » à Strasbourg / La Diyanet en visite dans les Balkans / Condamnation d'un mufti en Grèce ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌
 
banniere-turquie
VEILLE PHAROS / TURQUIE
23 juin 2021
 
turquie
 

L’actualité de cette semaine en Turquie a été marquée par l’attaque meurtrière menée envers une permanence du Parti démocratique des peuples (HDP) à İzmir : Deniz Poyraz, une jeune militante du parti a été tuée par balles par Onur Gencer, militant ultranationaliste turc. Pour Mithat Sancar, coprésident du HDP, « le gouvernement dans son ensemble est responsable de cette attaque car il se sert du discours de haine et de polarisation pour provoquer des conflits ».

Par ailleurs, nous revenons cette semaine sur trois actualités extérieures aux frontières turques :

  • L’ouverture d’une école musulmane privée liée à l’association Millî Görüş à Strasbourg a suscité une nouvelle polémique.
  • Le ministère turc des Affaires étrangères a dénoncé la condamnation par un tribunal grec d’un mufti de Xanthi pour « troubles à l’ordre public », une décision que les autorités turques qualifient d’atteinte aux droits et aux libertés de la minorité turque de Thrace occidentale.
  • Accompagné d’une délégation, Ali Erbaş, président de la Direction des Affaires religieuses (Diyanet), a rendu visite aux représentants des minorités musulmanes turques de Bulgarie, de Macédoine du Nord, du Kosovo et du Monténégro.

Enfin, ce bulletin relaie la publication du rapport annuel du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) sur les déplacements forcés ainsi que l’entretien accordé par l’écrivain Murathan Mungan au journal Le Monde.

 

This week's news in Turkey was marked by the murderous attack on a People's Democratic Party (HDP) office in İzmir: Deniz Poyraz, a young party activist was shot by Onur Gencer, a Turkish ultranationalist activist. For Mithat Sancar, co-chair of the HDP, "the government as a whole is responsible for this attack because it uses the discourse of hate and polarization to provoke conflicts".

In other news, we look back this week at three events outside Turkey's borders:

  • The opening of a private Muslim school linked to the Millî Görüş association in Strasbourg has sparked a new controversy.
  • The Turkish Foreign Ministry denounced the conviction by a Greek court of a mufti from Xanthi for "disturbing public order" which it described as an attack on the rights and freedoms of the Turkish minority in Western Thrace.
  • Accompanied by a delegation, Ali Erbaş, President of the Directorate of Religious Affairs (Diyanet), visited representatives of Turkish Muslim minorities in Bulgaria, Northern Macedonia, Kosovo and Montenegro.

Finally, this newsletter relays the publication of the annual report of the United Nations Refugee Agency (UNHCR) on forced displacement as well as the interview given by the writer Murathan Mungan to the newspaper Le Monde.

 
 

L'info phare - Source médiatique

 
 

Une militante du Parti démocratique des peuples (HDP) assassinée lors d’une attaque armée envers une permanence du HDP à İzmir

Le jeudi 17 juin, trois assaillants ont pris d’assaut un bureau local du HDP à İzmir dans l’ouest de la Turquie, l’attaque a causé la mort de Deniz Poyraz, une jeune militante qui travaillait comme volontaire au sein du parti. Onur Gencer, seul individu ayant pu être appréhendé par les forces de l’ordre, a tué la jeune femme par balles et a tenté d’incendier le local. L’homme a justifié cette action violente par sa « détestation du PKK » dont le HDP est accusé d’être la « vitrine politique ». Les réseaux sociaux de l’assaillant Onur Gencer indiquent qu’il s’agit d’un militant ultranationaliste turc ayant combattu pour le compte de l’armée turque en Syrie. Sur son compte Instagram, l’assassin de 27 ans avait menacé et qualifié le parti de gauche prokurde HDP « d’engeance d’Arméniens ».

Peoples' Democratic Party (HDP) activist murdered in armed attack on HDP office in İzmir

On Thursday 17 June, three assailants stormed an HDP office in İzmir in western Turkey, killing Deniz Poyraz, a young activist who worked as a volunteer for the party. Onur Gencer, the only person who could be apprehended by the police, shot and killed the young woman and tried to set fire to the premises. The man justified this violent action by his "detestation of the PKK" of which the HDP is accused of being the "political showcase". The social networks of the assailant Onur Gencer indicate that he is a Turkish ultranationalist militant who fought for the Turkish army in Syria. On his Instagram account, the 27-year-old assassin had threatened and called the pro-Kurdish left-wing party "spawn of Armenians".

 
 

Sources médiatiques

 
 

À Strasbourg, nouvelle polémique autour de l’ouverture d’une école maternelle liée à la mosquée Eyyub Sultan

De nouvelles tensions ont émergé entre la préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier, et les dirigeants de l’association Millî Görüş qui porte le projet de construction de la mosquée Eyyub Sultan à Strasbourg. Par l’intermédiaire d’un arrêté publié le 30 mars, la préfecture du Bas-Rhin avait empêché l’ouverture d’une école maternelle privée baptisée Eyyub Sultan et entretenant des liens étroits avec l’association Millî Görüş. Néanmoins, les juges des référés du tribunal administratif de Strasbourg saisis par l’association ont temporairement suspendu cet arrêté préfectoral.

In Strasbourg, new controversy around the opening of a nursery school linked to the Eyyub Sultan mosque

New tensions have emerged between the prefect of the Bas-Rhin, Josiane Chevalier, and the leaders of the Millî Görüş association which is carrying the construction project of the Eyyub Sultan mosque in Strasbourg. Through an order published on 30 March, the Bas-Rhin prefecture had prevented the opening of a private nursery school named Eyyub Sultan and having close links with the Millî Görüş association. Nevertheless, the judges of the Strasbourg administrative court, to which the association had been referred, temporarily suspended this prefectural order.

 
 

[Entretien] « L’écrivain Murathan Mungan rêve d’une Turquie fière de sa diversité », Le Monde

L’écrivain turc d’origine kurde Murathan Mungan, engagé pour la défense des droits des minorités culturelles, religieuses et LGBT en Turquie, s’est livré dans un entretien pour le journal Le Monde. L’intellectuel a notamment évoqué l’état du pluralisme culturel et religieux en Turquie ainsi que les évolutions politiques de ces dernières années sous le régime de l’AKP : l’émergence d’une « plate-forme démocratique pro-kurde, le mouvement féministe, ainsi que le mouvement écologiste ». Murathan Mungan revient dans cet entretien sur son enfance passée dans la ville de Mardin, haut symbole de la diversité, où l’écrivain a pu écouter « en même temps les beaux appels à la prière en arabe et les psaumes en latin » et cultiver son émoi « pour les églises syriaques et les mosquées artukides ».

[Interview] "The writer Murathan Mungan dreams of a Turkey proud of its diversity", Le Monde

The Turkish writer of Kurdish origin Murathan Mungan, committed to the defence of the rights of cultural, religious and LGBT minorities in Turkey, spoke in an interview with the newspaper Le Monde. The intellectual discussed the state of cultural and religious pluralism in Turkey as well as the political developments of recent years under the AKP regime: the emergence of a "pro-Kurdish democratic platform, the feminist movement, as well as the environmental movement". Murathan Mungan recalls his childhood in the city of Mardin, a symbol of diversity, where the writer was able to listen to "beautiful Arabic calls to prayer and Latin psalms at the same time" and to cultivate his love for "Syriac churches and Artukid mosques".

 
 
Sources institutionnelles
 
 

Le ministère turc des Affaires étrangères dénonce la peine de prison infligée au mufti Ahmet Mete par un tribunal grec

Dans un communiqué de presse, le ministère turc des Affaires étrangères s’est prononcé sur la condamnation d’un tribunal grec envers le mufti Ahmet Mete de la ville de Xanthi dans le nord de la Grèce. Le MAE turc qualifie ce jugement du tribunal de Thessalonique, condamnant Ahmet Mete à 15 mois de prison pour « troubles à l’ordre public », comme « une autre manifestation de la pression juridique et des politiques d’intimidation de la Grèce envers les muftis, qui sont élus par la volonté de la minorité turque de Thrace occidentale ». Le ministère turc a également appelé la Grèce à mettre fin « aux violations des libertés et des droits fondamentaux de la minorité turque ».

Turkish Foreign Ministry denounces Greek court's prison sentence on Mufti Ahmet Mete

In a press release, the Turkish Foreign Ministry commented on the sentence of a Greek court against Mufti Ahmet Mete of the northern Greek city of Xanthi. The Turkish MFA described the Thessaloniki court ruling, sentencing Ahmet Mete to 15 months in prison for "disturbing public order", as "another manifestation of Greece's legal pressure and intimidation policies towards muftis, who are elected by the will of the Turkish minority in Western Thrace. The Turkish Ministry also called on Greece to put an end to "violations of the fundamental rights and freedoms of the Turkish minority".

 
 

Selon un rapport du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), la Turquie accueille 15 % des réfugiés dans le monde

D’après le HCR, dont le rapport annuel sur les déplacements forcés a été publié ce vendredi 18 juin, la Turquie est pour la septième année consécutive le pays qui accueille la plus importante population de réfugiés au monde (3,7 millions) soit 15 % de l’ensemble des personnes déplacées dans le monde. Fin juin, les dirigeants européens devraient débattre lors d’un sommet du renouvellement de l’aide aux réfugiés syriens en Turquie.

Turkey hosts 15% of the world's refugees, says UNHCR report

According to the United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR), whose annual report on forced displacement was published on Friday 18 June, Turkey is for the seventh consecutive year the country hosting the largest refugee population in the world (3.7 million), i.e. 15% of all displaced people in the world. At the end of June, European leaders are expected to discuss at a summit the renewal of aid to Syrian refugees in Turkey.

 
 

Source religieuse

 
 

Le président de la Direction des Affaires religieuses (Diyanet) en visite auprès de la minorité turque des Balkans  

Accompagné d’une délégation officielle, Ali Erbaş, président de la Direction des Affaires religieuses (Diyanet) a successivement rencontré les représentants des minorités turques de Bulgarie, de Macédoine du Nord, du Kosovo et du Monténégro. Dans les déclarations officielles publiées par la Diyanet, Ali Erbaş a réaffirmé le désir de la Turquie de maintenir une coopération étroite et privilégiée avec ses pays et leurs minorités musulmanes turques respectives. De nombreuses mosquées ont été visitées par la délégation de la Diyanet et Ali Erbaş a à cet égard déclaré que la Turquie « continuera à soutenir la construction de nouvelles mosquées dans les quartiers, villes et villages qui n’ont pas de mosquées, à la fois en Macédoine du Nord et dans les diverses parties des Balkans, mais agira aussi en termes de réparations et de rénovations des mosquées ».

Chairman of the Directorate of Religious Affairs (Diyanet) visits the Turkish minority in the Balkans 

Accompanied by an official delegation, Ali Erbaş, President of the Directorate of Religious Affairs (Diyanet) successively met with representatives of the Turkish minorities in Bulgaria, Northern Macedonia, Kosovo and Montenegro. In the official statements issued by the Diyanet, Ali Erbaş reaffirmed Turkey's desire to maintain close and privileged cooperation with its countries and their respective Turkish Muslim minorities. Many mosques were visited by the Diyanet delegation and Ali Erbaş affirmed in this regard that Turkey "will continue to support the construction of new mosques in neighbourhoods, towns and villages that do not have mosques, both in Northern Macedonia and in various parts of the Balkans, but also in terms of repairing and renovating mosques."

 
soutien-veilles-observatoire-pharos-banniere
 

Pour aller plus loin

[Rediffusion – débat] « Les Justes Turcs : un trop long silence », LCP Assemblée nationale, Vendredi 25 juin à 20h30.

« Turquie : des centaines de femmes dans les rues d’İstanbul pour dénoncer les violences domestiques », France 24, 19 juin 2021.

« Turquie. La lutte contre le financement du terrorisme vise injustement la société civile et crée un précédent international », Amnesty International, 17 juin 2021.


 
banderole-veille-2
 

Ce bulletin de veille est réalisé par l’Observatoire Pharos, observatoire du pluralisme des cultures et des religions, dans le cadre de sa mission d’étude de la situation du pluralisme en Turquie. Il rassemble des informations, analyses et déclarations qui ne reflètent pas systématiquement la perception de la situation par l’Observatoire Pharos, mais qui constituent des documents à intégrer dans l’analyse. Les destinataires, partenaires de l’Observatoire Pharos, sont invités à contribuer à la qualité de cette veille par le partage de toutes informations utiles et diffusables.

This newsletter is written by Pharos Observatory, an observatory of cultural and religious pluralism, as part of its assessment study of religious pluralism in Turkey. It gathers information, analyses and speeches which may not reflect Pharos Observatory's feeling about the situation, but which should be taken into account as part of the analysis. All recipients, who are Pharos Observatory partners, are encouraged to contribute to this Watch by sharing any information that is worthwhile and fit to print.