Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage

Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage
Auteur: Maya ANGELOU
Publication: 1969 / 2009
Pays: USA
Pages: 352 pages
Editeur: Le Livre de Poche
Langue: Anglais (traduit en français)
Compte rendu de l'oeuvre:

Je sais pourquoi chante l'oiseau en cage

Fiche récapitulative

-          Public : Tout public

-          Pays concerné : États-Unis

-          Thématiques : racisme, xénophobie

 

L’auteur

Maya Angelou, de son vrai nom Marguerite Annie Johnson, est née en avril 1928 à Saint Louis dans l’État du Missouri. Elle fut poète, écrivaine, cinéaste, réalisatrice, actrice, chanteuse et professeure dans plusieurs universités. Son premier roman qui parait en 1969, « Je sais pourquoi l’oiseau chante en cage » est le premier tome d’une série de sept récits autobiographiques. Ce dernier est très vite devenu un succès de librairie. Elle a écrit près de 30 livres et a été décorée de nombreux prix. En étant également une figure importante du militantisme pour les droits civiques, sa carrière a fait d’elle une véritable icône afro-américaine. Maya Angelou décède en mai 2014 des suites d’une longue maladie à l’âge de 86 ans.

 

Résumé

« Je sais pourquoi l’oiseau chante en cage » débute dans les années 1930 jusque dans les années 1945 et aborde la vie de Marguerite Johnson (Maya) de ses 4 ans jusqu’à ses 17 ans. Le récit commence par un voyage en train en direction du sud ségrégationniste de l’Arkansas dans la petite ville de Stamps. Marguerite et son grand frère Bailey quittent la Californie suite à la séparation de leurs parents, pour vivre avec leur grand-mère paternelle Annie Handerson surnommée Momma, et leur oncle Willie. Momma va élever Marguerite jusqu’à l’âge de 7 ans avant qu’elle et Bailey aillent vivre chez leur mère, Vivian Baxter, et son nouveau compagnon à Saint Louis, dans le Missouri. Un épisode dramatique va se produire et priver Maya du reste de son enfance en la plongeant dans un mutisme qui va durer plusieurs années. De retour à Stamps, la rencontre d’une femme, Mrs Flowers, va lui faire de nouveau prendre goût à la vie car elle va lui transmettre sa passion pour la littérature et la poésie. Durant son parcours, les femmes qu’elle rencontre, Momma, Mrs Flowers et sa mère lui font découvrir que les femmes noires ne sont pas uniquement au service des blancs, qu’elles peuvent être aussi ambitieuses et intelligentes. Au contact de toutes ces femmes fortes et caractérielles, Maya va petit à petit se forger une identité et une force de caractère dont elle aura besoin pour la suite de ses aventures et mésaventures.

 

Approche du pluralisme culturel et religieux

Ce premier tome autobiographique aborde plusieurs thématiques fortes comme le racisme, la xénophobie, le féminisme, la confiance en soi et l’émancipation. L’enfance et l’adolescence de Marguerite sont marquées par des rencontres diverses qui lui font découvrir de nouvelles cultures et identités qui participeront à forger la sienne.

 

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin, il est possible de lire les autres récits autobiographiques de l’autrice avec, le volume 2 « Gather Together in My Name, Bantam » paru en 1974 , et le volume 3 « Singin' And Swingin' And Gettin' Merry Like Christmas » paru lui en 1976.