L’étoile jaune et le croissant

L’étoile jaune et le croissant
Auteur: Mohammed AÏSSAOUI
Publication: 2012
Pays: Monde arabe
Editeur: Gallimard
Compte rendu de l'oeuvre:

L'étoile jaune et le croissant 

Fiche récapitulative 

-          Public : lycéens en jeunes adultes

-          Pays concernés : France, Monde arabe

-          Thématiques : Shoah, Seconde guerre mondiale

 

L’auteur

Mohammend Aïssaoui est un journaliste français né à Alger, il travaille au Figaro Littéraire. Il est plus connu pour son livre L’affaire de l’esclave Furcy, qui a rencontré beaucoup de succès.

 

Résumé

Cet ouvrage, L’étoile jaune et le croissant, part d’un constat : il n’y a pas d’Arabes ou de musulmans parmi les Justes parmi les Nations. Le journaliste se lance alors dans une enquête : il explore les archives françaises de la Seconde Guerre mondiale, interroge des témoins ou des descendants de personnes ayant vécu la guerre, se rend au Maghreb à la recherche d’indices. Il cherche à trouver des preuves qu’en France ou dans le monde arabo-musulman, des musulmans ont aidé ou sauvé des Juifs de la Shoah, soit en les cachant, soit en les faisant passer pour des musulmans.

L’enquête est passionnante et facile à lire, le style rédactionnel est direct, les phrases concises. L’ouvrage (ou des extraits) est accessible à des lycéens et peut permettre d’illustrer un cours sur la Seconde Guerre mondiale. Il permet d’introduire de la nuance et de la complexité dans la vision que chacun peut avoir de cette période.

Approche du pluralisme culturel et religieux 

L’ouvrage est une plongée très riche et parfois dramatique dans la réalité matérielle de la Shoah. Les notes retrouvées dans les archives de certains ministères montrent comment la population était classée, fichée et parfois condamnée. Il montre également quelles étaient la présence et l’intégration des musulmans dans la société française, replaçant la présence musulmane dans le temps long. Il interroge également la relation de longue date entre musulmans et juifs sur le territoire français et dans le monde arabo-musulman. L’auteur mentionne tant des figures qui ont aidé les juifs que d’autres qui ont activement collaboré avec le pouvoir nazi. Il montre toute l’ambiguïté des comportements en temps de guerre. Mohammed Aïssaoui laisse à d’autres le soin de tirer les conclusions de tous les éléments qu’il a découverts. Il espère que les témoignages et les faits recueillis pourront être complétés par d’autres éléments.

Par Claire Debrat