Observateur Junior

Maxime Belin

Diplômé d’une double licence en science politique et en relations internationales, il est désormais candidat à la maîtrise en science politique à l’Université de Montréal. Ses recherches et ses engagements associatifs traduisent un intérêt pour l’Europe septentrionale et la Russie, ainsi que pour les peuples finno-ougriens et les fractures post-soviétiques. Après un séjour de recherche affilié à l’Université de Tartu (Estonie), il a pu se rendre compte des difficultés de construction et d’intégration d’une société fragmentée par différentes identités ethno-nationales. Souhaitant participer au développement des connaissances sur la région, Maxime a rejoint l’Observatoire Pharos en février 2020 pour mener une veille prioritaire sur les Pays baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie) et la Finlande, tout en restant attentif aux dynamiques en cours en Russie.

1 article présenté par Maxime Belin